Trente ans après sa mort, la seconde vie de Michel Foucault (2014)

Foucault News

Trente ans après sa mort, la seconde vie de Michel Foucault

Le 21/06/2014 à 00h00- Mis à jour le 25/06/2014 à 15h35
Juliette CerfTélérama n° 3362

Michel Foucault était depuis l’enfance poursuivi par un étrange cauchemar : « J’ai sous les yeux un texte que je ne peux pas lire, ou dont seule une infime partie m’est déchiffrable ; je fais semblant de le lire, je sais que je l’invente ; puis le texte soudain se brouille entièrement, je ne peux plus rien lire ni même inventer, ma gorge se serre et je me réveille. » Comprendre comment les énoncés apparaissent et disparaissent, voilà à quoi s’emploient tous les livres du philosophe-historien qui a fait de l’« archéologie » – soit la « description » de l’« archive » d’une époque – sa méthode. Dans le champ de la médecine, du pouvoir ou de la sexualité…

Voir l’article original 32 mots de plus

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s