Le mystère Traven

Publié le

la lettre du phenix

Le mystère Traven

L’un des écrivains les plus importants du XXe siècle  a obstinément refusé la médiatisation et multiplié tant les identités que les nationalités pour mieux rester dans l’ombre. Celui qui signait B. Traven fait de nouveau l’actualité, avec la réédition de deux de ses principaux romans à La Découverte et la parution en France de l’enquête de l’universitaire Jonah Raskin aux éditions Les Fondeurs de Briques, qui se sont placées sous son ombre tutélaire.

C’était un écrivain à succès qui refusait la célébrité et rejetait « l’industrie de la gloire ». Il « avait construit sa vie de façon à rendre sa biographie impossible », multipliant les mensonges, les fausses pistes et les fausses identités. Ses romans étaient traduits dans le monde entier et adaptés au cinéma, mais personne ne savait « à quoi ressemblait le type derrière la machine à écrire ». Pour lui, « l’histoire individuelle n’a d’importance qu’à partir du moment où …

View original post 876 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s