Marché du livre : le cas malaisien

Publié le

Lettres de Malaisie

Le marché du livre malaisien est attractif, tout particulièrement dans le domaine de la vente de droits. Depuis cinq ans, Kuala Lumpur accueille le plus grand salon de droits d’Asie du Sud-Est, ce qui illustre le rôle important joué par la cession de licence sur ce marché en pleine croissance. En Malaisie, le numérique en est encore à ses balbutiements, et le développement actuel reste surtout le fait de quelques éditeurs majeurs et d’initiatives gouvernementales, notamment dans le secteur de l’éducation. Comme leurs homologues d’autres pays, les maisons d’éditions malaisiennes font en effet face à de nombreux défis dans ce secteur, à l’image de problèmes de droits d’auteur ou encore de l’influence de l’édition traditionnelle. Mais il semblerait que des maisons de taille plus réduite soient en train de faire bouger les choses. Amir Muhammad, le patron de Buku Fixi, décrypte l’impact des coupons de remise distribués par le gouvernement malaisien, ainsi que la prédominance des romans d’amour sur le marché…

View original post 583 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s