Avenue des Géants, de Marc Dugain

Publié le

petites lectures entre amis

Le meurtre au bord de la folie

Surfant sur une vogue romanesque en cours, Marc Dugain s’empare dans son roman d’un fait-divers macabre. Il est allé le chercher en Californie dans les années 1970 au fin fond des tiroirs de la police d’État, même si c’est un documentaire de Stéphane Bourgoin qui lui en a ouvert la porte. L’histoire, c’est celle d’Al Kenner, alias Ed Kemper, un tueur en série qui a commencé à se faire connaître en assassinant ses deux grands-parents avec l’arme que ceux-ci venaient de lui offrir. Sa grand-mère, il lui reproche de « [l’]empêcher de respirer ». Son grand-père, il ne voulait pas « le condamner à la souffrance jusqu’à la fin de ses jours ».

Cela commence comme ça et se termine dans un hôpital psychiatrique où il semble avoir passé la plus grande partie de sa vie. C’est de là qu’il écrit ses mémoires…

View original post 714 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s