Les années sanglantes

Publié le

Les Cosaques des Frontières

Jordi s’était assis dans la paille fraîche. Le cathare l’avait rejoint après une dernière prière au soleil couchant. La nuit était étoilée. Le ciel scintillant envoyait des signes. Le sommeil ne les gagnerait pas de sitôt. Il y avait tant à dire sur l’histoire de ce pays.

Jordi pressait son compagnon de continuer son récit. Après la chute de Carcassonne et l’avènement de Simon de Montfort à la tête de la croisade, après l’hiver qui, en 1209, fut rigoureux dit la chronique, le printemps s’annonçait. Et quelques espérances vite balayées.

Le cathare avait posé sa tête entre ses mains. Pourquoi reviendrait-il sur ce passé de souffrance ? Pour que les hommes sachent. Pour que jamais les hommes n’oublient. Jordi devait entendre ce récit. Il le rapporterait plus tard dans les contrées lointaines où il voyagerait. Et qui sait, peut-être dirait-il à sa manière, en images de pierre, la mort lente…

View original post 1 133 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s