« Nous ne souffrons pas d’incommunication… » (Gilles Deleuze)

Publié le

La mémoire de Silence

Il y a des lumières parfois, des phares qui nous guident, nous montrent la voie :

« Nous ne souffrons pas d’incommunication, mais au contraire de toutes les forces qui nous obligent à nous exprimer quand nous n’avons pas grand chose à dire. […] les forces de répression n’empêchent (plus) les gens de s’exprimer, elles les forcent à s’exprimer. […] créer n’est pas communiquer, c’est résister. »

(Pourparlers / Gilles Deleuze. – Paris : Minuit, 1990)

Silence


Bibliosurf.com

View original post

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s