Si par une nuit d’hier…

Publié le Mis à jour le

lire royo

Flânerie Quotidienne

.

Si par une nuit d’hier, tu prends la route pour ne plus revenir et passe la frontière pour respirer enfin un air sain, c’est à cause du laid et du bas qui toujours te réveille, te fait prendre ton sac, toi qui cherche la beauté. Te retrouve ici et maintenant, à cet endroit. A regarder les grues, les lumières, les cygnes sur l’eau et les passants qui flânent sur le pont traversant… Il se pourrait que dans ce havre de paix qui est un autre port, tu la trouves cette beauté qui te fuyait jusqu’à ce jour. Tu croyais l’avoir approchée plusieurs fois. Ce n’était qu’un leurre, une erreur. Sourire et rire de soi te semblaient les meilleures armes pour enfin, accepter de perdre du temps et se retrouver face à celle qui, face à celle qui te transportait. Tu l’avais enfin trouvée, cette beauté. C’était un tout…

View original post 155 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s